Actualités et publications
22/02/2022
Publications économiques

Enquête sur les paiements des entreprises en Pologne 2022

Enquête sur le comportement de paiement des entreprises en Pologne 2022 : Normalisation – retrait des programmes de soutien, retards de paiement plus longs. La vieille ville de Varsovie vue du haut de la terrasse panoramique, Place du Roi Zygmunt.
(Publication est disponible uniquement en ENG)

La 6ème édition de l'enquête Coface sur le comportement de paiement des entreprises en Pologne a été réalisée en novembre et décembre 2021 auprès de 331 entreprises. A cette période, la Pologne, comme d'autres pays, était toujours confrontée à de nombreux cas de COVID-19, avec le maintien de l’état d'urgence épidémique. Néanmoins, les mesures restrictives, relativement modérées, n'ont pas limité l'activité économique dans le pays. La croissance du PIB en Pologne a ainsi atteint 5,7 % en 2021, et devrait maintenir son rythme de redressement en 2022 avec une croissance de 4,4 % selon les prévisions de Coface.

Pour rappel, les mesures de soutien mises en place en réponse à la pandémie avaient entraîné une amélioration de la situation de liquidité des entreprises polonaises, à savoir une réduction des délais de paiement et une baisse des défaillances en 2020. Avec la reprise économique, le gouvernement a décidé que les programmes de soutien devaient être moins nombreux, ce qui a eu un impact sur les comportements de paiement en 2021. En effet, notre étude montre que les entreprises polonaises ont connu des retards de paiement moyens de 56,7 jours, soit 9 jours de plus qu’en 2020. Ces retards de paiement moyens sont ainsi revenus en 2021 à un niveau proche de celui d'avant la pandémie : ils s’établissaient à 57,2 jours en 2019.

En 2021, le secteur des technologies de l'information et de la communication est celui qui s'en sort le mieux, avec des retards de paiement de 40 jours seulement en moyenne. Le secteur de l'énergie est celui qui enregistré la plus grande amélioration avec des retards réduits de 39 jours par rapport à 2020. En revanche, le secteur des métaux a connu la plus forte augmentation avec des retards en augmentation de près de 23 jours. La construction et les entreprises de transport ont connu les retards les plus longs, respectivement près de 84 et 89 jours. D'après notre enquête, 11 des 12 secteurs étudiés anticipent une augmentation du montant des créances impayées au cours des prochains mois. Ces anticipations reflètent le début d’un processus de normalisation des conditions économiques avec des retards de paiement croissants et, par conséquent, une augmentation progressive des défaillances d'entreprises. Bien que les défaillances avec liquidation des actifs aient baissé en 2020 et 2021 (de 11,7 % et 26,4 %, respectivement), les procédures de restructurations officielles ont grimpé en flèche de 48 % en 2021, tandis que les procédures simplifiées - mises en place pour atténuer l'impact de la pandémie sur la liquidités des entreprises - ont triplé en 2021.

Alors que les entreprises se sont adaptées pour continuer leur activité et s’adapter à la pandémie, celle-ci a cessé d'être leur plus grande préoccupation. Certes, les entreprises la considèrent toujours comme une menace, mais les taxes et autres mesures fiscales sont devenues un obstacle plus important pour elles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la publication : Enquête sur les paiements des entreprises en Pologne 2022 (828,46 kB)

Contact


Julie SOUM

Media Contact
Hofwisenstrasse 50 B
8153 Rümlang ZH
SWITZERLAND
Mail: julie.soum@coface.com

A voir aussi


Fiche pays Pologne

Haut de page
  • English
  • Français
  • Deutsch