Actualités et publications
14/09/2021
Publications économiques

Enquête sur les paiements des entreprises en Allemagne 2021

Enquête sur les paiements des entreprises en Allemagne 2021 : Apprendre à vivre avec la pandémie. L'image est une photo d'une femme portant un masque sur une plage.

(Cette étude est disponible uniquement an anglais)

La cinquième édition de l'enquête de Coface sur l'expérience de paiement des entreprises en Allemagne a été menée en juillet et août 20211, avec 819 entreprises participantes. Il s'agit également de la deuxième enquête auprès des entreprises allemandes - sur le comportement de paiement de leurs clients - dans le contexte de la pandémie COVID-19. L'une des principales conclusions de l'édition 2021 est que les entreprises allemandes semblent s'être acclimatées à l'environnement pandémique. Plus particulièrement, davantage d'entreprises proposent à nouveau des délais de paiement (74 %) par rapport à l'année dernière, quand ce chiffre avait fortement chuté, passant de plus de 80 % dans la période précédant la COVID-19 à 62 % en 2020. Cependant, les entreprises restent prudentes et souhaitent toujours encaisser le plus rapidement possible. En conséquence, la préférence pour des conditions de crédit court est restée inchangée : la moitié des entreprises interrogées ont demandé que les paiements soient effectués dans un délai de 0 et 30 jours, tandis que les conditions de crédit ultra-long (supérieures à 120 jours) sont devenus extrêmement rares.

 

Le résultat surprenant de l'enquête de l'année dernière a été confirmé cette année : bien que l'Allemagne ait connu une forte récession, le nombre et la durée des retards de paiement ont tous deux diminué. En 2021, la discipline de paiement s'est même améliorée par rapport aux résultats déjà bons de 2020. Seules 59 % des entreprises interrogées ont signalé des retards de paiement, contre 68 % l'année dernière2. En outre, la durée moyenne des retards de paiement a diminué de plus d'une semaine, passant de 35,9 jours en 2020 à 27,7 jours en 2021. Tous les secteurs, à l'exception des deux industries notables que sont les machines et le commerce de détail-gros, ont signalé une baisse de la durée des retards de paiement. Dans la pharmacie-chimie et les TIC3, cette durée s'est même raccourcie de plus de 3 ½ semaines. Avec une moyenne de 17,5 jours, les entreprises du secteur des TIC ont connu le temps d'attente le plus court, tandis que les entreprises du secteur des machines ont dû être les plus patientes avec un retard moyen de 35,8 jours.

 

Les perspectives commerciales des entreprises interrogées pour 2021 et 2022 sont très positives. Toutefois, cette évaluation doit être relativisée car elle intervient après une récession en 2020. 41% des participants ont des perspectives économiques positives pour 2021, tandis que 11% voient leur situation commerciale se détériorer par rapport à 2020. Si la part des répondants ayant des perspectives positives pour 2022 reste élevée, elle tombe à 32%, reflétant une moindre certitude (11% restent pessimistes). En outre, bien que les effets de la COVID-19 sur les marchés nationaux et mondiaux restent un risque majeur, les entreprises perçoivent les perturbations des chaînes de production mondiales comme le principal risque pour leurs opérations d'exportation en 2021. Il est intéressant de noter que ce risque n'empêche pas les entreprises de travailler à nouveau davantage sur les marchés internationaux, notamment dans l'UE/au Royaume-Uni, en Chine et aux États-Unis. Enfin, parmi les résultats notables de notre enquête 2021, il est clair que les aides d'État restent un élément majeur pour les entreprises qui ont répondu. 48 % des participants ont confirmé qu'ils avaient eu recours à des aides publiques au cours des 12 derniers mois, telles que des mesures d'accompagnement, des subventions, des prêts ou des garanties. Alors que ces mesures de soutien expireront, selon la loi actuelle, au plus tard fin 2021, il sera intéressant de voir si le comportement de paiement extrêmement positif en Allemagne est le résultat d'une forte reprise économique ou celui d'un soutien financier public important et d'une dette plus élevée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 : L'enquête a été réalisée entre le 28 juin et le 15 août 2021.
2 : C'est un résultat très positif, également si l’on compare à l’international. Par exemple, en Pologne, 97 % des entreprises interrogées ont signalé des retards de paiement en 2020, voir Coface Corporate Payment Survey Poland 2021 : Dans le cadre des programmes de soutien, les délais de paiement des entreprises se sont raccourcis pendant la pandémie.
3 : TIC – Technologies de l'information et de la communication

Télécharger la publication : Enquête sur les paiements des entreprises en Allemagne 2021 (913,55 kB)

Contact


Heiner LANG

Media Contact
Hofwisenstrasse 50 B
8153 Rümlang ZH
SWITZERLAND
Mail: heiner.lang@coface.com

A voir aussi


Enquête sur les paiements des entreprises en Pologne
Avec des programmes de soutien, les délais de paiement des entreprises se sont raccourcis pendant la pandémie.

Allemagne : davantage de défaillances d’entreprises en perspective, malgré des aides importantes

Haut de page
  • English
  • Français
  • Deutsch